Dali

Salvador Dali by Marcello Cooper

DALI /// Salvador Dali (Le Cerveau Le Mieux Organisé Du Monde°) by Marcello Cooper Salvador Dali by Marcello COOPER photo dalipromarcellocooper_zpse308f145.png  photo MARCELLOCOOPERMOVIESEYES_zps26665721.png  marcello cooper photo dali3_zps175904ea.png  photo AVATARMARCELLOCOOPER_zps22b2b234.png "Dali","Salvador Dali","Marcello Cooper",Actor photo dali4_zps574f6158.png Bonjour nous sommes au mois de Novembre 2013 et tout ce qui suit est antérieur à ma visite d'aujourd'hui ---- Depuis la création de ce blog rassemblant les differentes vidéos et travaux sur Dali ou s'y rapportant --- créations sur une dizaine d'années toujours d'actualité aujourd'hui --- un nouveau court métrage étant en préparation pour 2015 - Une bonne partie des vidéos creées jusqu'içi n'apparaissent plus sur le blog puisque les vidéos avaient été déposés sur MYSPACE --- la refonte de la nouvelle formule de ce site à entrainer la suppression de l'ensemble des vidéos de tous les utilisateurs --- donc il y a maintenant beaucoup de textes à lire et moins de vidéos à voir - par contre vous pouvez encore trouver les titres des vidéos et mes commentaires généralement en dessous --- je pense un jour retrouver les vidéos en question et les redéposer sur YouTube -- et les réinstaller sur ce site avec pourquoi pas une remasterisation de chaque vidéo ---- à Bientot CONTACT FACEBOOK / & Go to ... http://www.3d-studio-marcellocooper.com/ Marcello Cooper | Créez votre badge
_______________ 16 septembre 2014__ : J'aime venir sur cette page meme si elle est encore incomplète --- parfois j'oublie que je suis l'auteur du Blog --- au fond qui suis je pour m'accaparer ce monument international de la peinture classique moderne qu'est Salvador DALI ? _ et bien je suis le néant - la petite fourmie qui voit grand - Il y a de nombreuses années sur MYSPACE à une époque ou j'avais déjà beaucoup travaillé sur Dali sans tout savoir sur lui car on ne peut pas tout savoir - la face cachée de l'iceberg étant aussi grande qu'un continent tout entier ---- quelqu'un m'a envoyé un message étrange qui disait plus ou moins ceci " vous qui etes la mémoire de Dali ! dites moi comment je dois faire pour etre lui ??? --- j'avoue que ce message me surpris --- et je ne voulais pas répondre puisque je ne suis pas Dali mais juste une de ses ombres -Une espèce de disciple hors du temps - quelqu'un qui cherche une solution à un problème secret ..... Aprés hésitation je repondais sans réflechir et ecrivis " si vous souhaitez etre Dali il faut beaucoup de souffrances et de tristesses interieures - il faut aussi en meme temps avoir un espoir FOU et sans limite - .... " Je n'eus pas de réponse à ce message - peut etre que cette personne voulait tester mon arrogance mais je n'en ai pas - Je suis juste là pour _moi aussi _ comprendre mes reves .....Et vider ma poche d'angoisses existentielles . Etrangement _au tout début et meme toujours maintenant_ je dévorais PICASSO - avec l'envie de faire un travail autour de lui - j'aimais aussi bien d'autres peintres mais je suis toujours resté contemplatif face à la concrétisation picturale de l'imaginaire DALINIEN - me sentant plus proche de lui que de Pablo sur le plan humain - Alors je mis la patte à Dali en me disant que PICASSO se sera pour plus tard ....... Il y a des raisons plus profondes à tout ceci mais je n'en parlerai pas içi ---- depuis plusieurs années j'ecris un livre dont une partie est dédiée à cette explication ---- le Jour ou le V se transformera en NM alors - peut etre- le faire éditer - ...Site Principal http://www.3d-studio-marcellocooper.com/ - cliquez LIENS - _Artiste Polycréateur.....FRANCE..... _ ALL VIDEOS & PHOTOS ON THE WALL ARE CREATED BY MYSELF... MARCELLO COOPER - France ___________________________________________________ Au sujet de DALI " le peintre agit comme l’oeil de la caméra, et associe des choses sans autres connections que celles de l’inconscient. Fasciné par la nature fragmentaire de l’expression filmique, Dali abandonne les formes stables de l’immobilité photographique. Tout simplement, il adapte à la toile le principe du montage. Au lieu de couper la bande aux ciseaux, Dali fait se côtoyer sur un tableau plusieurs objets, plusieurs scènes fragmentées, quand ce n’est pas plusieurs écrans qui rappellent ouvertement le cinéma . Il a enfin trouvé le moyen d’exprimer son univers abstrait et inconscient." marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Toutes les vidéos sur le thème de Dali Surrealiste ont été créées à diffèrentes périodes - pour la plupart anciennes --dans des moments ou j'avais envie de délirer artistiquement parlant et partir sans repère aucun pour aboutir à une essence originale - - Je compte grace aux nouvelles techniques et à l'experience acquise depuis .... retravailler une autre vidéo extremement etudiée se rapprochant plus encore de la vie de Salvador - Le court métrage sera tourné en HD evidemment et l'expression surréaliste --- la base de mon travail est liée à la passion du SURREALISME -- si comme moi vous revez d'un monde ou les Elephants marchent dans le ciel grace à des jambes trés fines --- un monde ou le temps n'existe pas -------alors vous etes bien sur le bon site --- à bientot marcello cooper __ http://marcello-cooper.smugmug.com _ Mon nouveau Book avec mes créations 3D Photos Anaglyphe System Marcello COOPER - Lunettes verres rouge - bleu - Blog regroupant divers thématiques ---

DALI IN ME from Tatakai No.Prod /Marcello Cooper on Vimeo.

Bien - je ne pensais pas avoir à expliquer chaque vidéo ; le contenu se suffit à lui meme - Pourtant j'ai décidé de faire un commentaire pour chaque vidéo en esperant les replacer une par une dans une certaine logique --- je viens d'avoir beaucoup de plaisir à reregarder "Dali in Me" -vidéo çi-dessus- J'ai souligné l'absence de Dali au début de la vidéo et un tableau qui n'est pas le sien mais en fait je me souviens que le thème de la vidéo est "Dali à l'interieur de moi "... du moins une idée de Dali - une influence certaine dans la démarche artistique meme si picturalement parlant tout nous differencie --- La qualité de l'image de la vidéo n'est vraiment pas extraordinaire mais on se laisse rapidement emporter par les couleurs et la lumière --- on entend la voix de Dali discutant avec Denise Glaser -- un moment extraordinaire que j'adore --Le reve : de tourner la meme scène dans la plus grande exactitude avec Nathalie Baye ...- On est avec lui -proche de lui - on sent chez lui beaucoup de choses trés bonnes - lui et son époque me plait car sa folie y était honorée --- Dans la vidéo je peins une toile -- progressivement -je pense que ça vient de mon reve...- se superpose dessus des éléments Dalinien --- ça m'a beaucoup plu de travailler avec le visage de Mae West et de lui donner un nouveau décors --- puis progressivement arrive Dali et Gala - je pense qu'au ciel ils sont toujours ARTISTES - il n'y a pas de mots pour décrire l'immensite de "ce" genre de personnages --- Je crois que ce qui est interessant dans cette vidéo se sont tous les symboles qui apparaissent de temps en temps --- dans la construction il n'y a pas de logique -- sans logique je rentre dans le surréalisme total -- mais qu'est ce que le surréalisme ?? plus qu'une réalité augmentée c'est un monde à part "entière" !!! OU TOUT SEMBLE POSSIBLE ... tout est diffèrent -- le temps - la gravitation - une rose immense flotte dans le ciel bleu tandis que le bateau blanc aux voiles en forme d'ailes d'oiseaux avancent dans la mer qui se soulève comme un drap --- je me donne envie de reprendre la caméra et de faire qque chose de plus fort et de mieux --- mais je ne regrette pas tout ce que j'ai fais en vidéo - elles sont chacune un instant de ma vie et j'ai glissé à chaque fois ou mes joies ou mes peines -- et j'assume complètement certaines images et les montages --- je me demande si jouer faux n'aiderait pas à jouer vrai !!! .... Regardons donc ENSEMBLE la vidéo suivante ! .... marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com marcello cooper _______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

LIFE inside SALVADOR DALI's pictures from Tatakai No.Prod /Marcello Cooper on Vimeo.

Je ne savais pas trop quoi penser de cette vidéo çi-dessus - alors je viens de la revoir - plusieurs fois - -- j'avais envi içi d'etre le porte parole d'un Monde qui n'existe plus et d'un autre Monde qui existera toujours --- Dali et sa persistance de la mémoire en est la preuve -- bref ; j'avais besoin de voir des personnages en mouvements dans une toile au décors fixe - J'ai eu l'idée de cette vidéo bien 2 ans avant son execution en vidéo --- j'avais besoin alors de savoir comment faire - J'ai ajouté divers éléments de differentes toiles de Dali et les ai animés - J'ai rajouté aussi le visage d'ISABELLE ADJANI dans la lune qui se déplace dans le ciel - peut etre en hommage inconscient à Meliès - ..On y voit une horloge qui glisse toute seule sur la table pendant qu'une fourmis en lévitation s'approche progressivement de l'axe temporel --- il y a pleins de personnages differents qui circulent - on ressent progressivement l'atmosphère lourde et légère à la fois --- j'avais choisi un chill-out pour le son et un texte de Dali ou il parle de Cadaquès et de sa naissance -- j'avais besoin de connaitre son fort interieur et j'en ai decouvert une partie dans ses mémoires dans lesquelles il livre peu de secrets --- j'ai préféré -à l'epoque ou j'ai uploadé la video - intercaler les sequences avec moi en tant que personnage mi rien mi Dali avec un bras qui remue limite bras de robot --- je ne regrette pas - j'avais idée aussi de mettre uniquement la toile vidéo en grand avec les personnages comme une toile qu'on regarde pendant 4 minutes en continu -- je pense que je mettrai d'içi quelques temps une vidéo de ce style et sans rien d'autres --- J'ai projeté une animation avec un autre tableau de DALI ou les personnages s'animent sur ECRAN GEANT et c'est vraiment époustouflant--- tout en coup la femme à tete de fleurs est 3 fois plus grande que moi et je comprends alors moi -si petit - pourquoi tout ceci est si grand - Dans tous les sens du terme--- j'espère avoir réalisé avec cette vidéo un moment intelligent - un moment ou on se repose au travers de cette merveilleuse vision surrealiste - parfois laide - souvent trés belle --- l'objectif ?? se deconnecter du MONDE ...ZEN marcello cooper

MANTRA from Tatakai No.Prod /Marcello Cooper on Vimeo.

Mantra - la vidéo çi dessus - n'est pas à proprement parler une vidéo sur Dali - comme vous pouvez le remarquer je n'ai pas chargé le site avec des tableaux de Dali mais plutot avec des créations personnelles à visée surréaliste - tout comme dans la vidéo " Life inside Salvador Dali's pictures " ou les personnages Daliniens bougent dans l'espace - içi ce sont des moines bouddhistes entourés de symboles - en fond sonore un ensemble vocal de ma composition et un vrai texte bouddhiste dit en phonétique --- mais la magie est là et j'ai ressenti un grand plaisir à méditer devant cette vidéo -- ce qui me plait à l'interieur est le fait qu'il y ait le jour et qu'il y ait la nuit --- et que chaque chose soit habitée par quelque chose de spirituel --- j'aime chez Dali cette force et cette croyance qu'il a en Dieu - Il sait que son oeuvre - sa vie - est placée sous l'angle de la Divinité et peu de personnes ont le pouvoir de soulever le voile de pierre pour regarder derrière et peut etre meme y etre un spectateur permanent comme le sont certains Artistes ET certains CHAMANS.... Nous allons regarder maintenant la vidéo suivante - Je ne les ai pas déposé sur le site avec la chronologie de leur création mais je pense que que ce n'est pas important - à tout de suite .. marcello cooper Photobucket
..Hypersupersurrealist World..



la vidéo nommée " Hypersupersurrealist world " est la meme vidéo version myspace de " Life inside Salvador Dali's pictures " --- vous pouvez la regarder à nouveau - vous y verrez des elements - peut etre le cinquième - que vous n'avez pas vu tout à l'heure .... marcello cooper  DALI  Salvador Dali, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com marcello cooper
..DALi & me..



"Dali & me" est la meme vidéo version myspace de "DALI IN ME" ;;; ENTRE LES 2 -- une difference à saisir .... marcello cooper marcello cooper marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com marcello cooper marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com DALI avant Gala Découvre cette vidéo : DALI avant Gala........ ...

Cette vidéo çi-dessus est trés importante dans tout ce processus de création - le jeu est toujours faux et hésitant mais l'Acteur vient de naitre - Je donne mon corps et mon ame à Dali - faisant l'effort de parler en Espagnol que je connais assez bien - içi La CAMERA est un fantome mi ange mi mouche pouvant traverser le temps - On se retrouve par certains moments avec Dali - dans son atelier créatif - il est seul - Gala n'est pas encore là - Au début de la vidéo le paysage est de la flore --- tout à coup l'infiniment petit est aussi grand que l'infiniment grand --- la subtilité des choses de la Vie -- les insectes et leurs sons - tout un monde propre à l'imaginaire Dalinien --- incursion dans le CATHOLICISME - la vierge MARIE est posée proche de ses pinceaux et de ses tubes de couleurs ---- la vidéo parle de mystère -celui qui mene parfois à etre 2 en 1 - moi et lui - lui et moi --- si semblables et si seuls -- à l'heure actuelle je n'aurais pas réalisé cette vidéo de cette façon mais elle est comme elle est --- au milieu de la vidéo Dali demande si on aime les Yaourts ??? là j'ai eu peur je ne comprenais plus --- ouf !! JE NE ME SOUVENAIS PLUS mais en fait c'etait pour justifier ce qu'il avait de vraiment important à dire ensuite " la vraie question est : Qui etes-vous ? " .... au fond personne ne le sait vraiment --- j'ai utilisé en musique à un moment donné un morceau se trouvant sur la bande originale du film "Eyes Wide Shut" de STANLEY KUBRICK - j'aime l'ambiance de cette musique - extremement triste et désésperée comme de nombreux moments -- On imagine souvent Dali dans l'excentricité constante -je ne pense pas que ce soit vrai - il était je pense comme une lumière qui s'allume et qui s'eteint avec certainement certains troubles psychologiques dans son cerveau le mieux organisé du Monde - Je reve de rencontrer quelqu'un ou quelqu'une - qui pourrait me parler de lui vraiment -- Qu'aimait t'il manger ? boire ? était il fasciné et en contemplation 24h/24 ??? En tout cas cette vidéo m'a bouleversé à certains moments - j'avoue que ce n'est pas moi que je vois mais un autre --- au bout de la vidéo un message -- " lorsque vous rencontrez l'Amour - Gardez le et chérissez le ................. AMEN marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com SALVADOR DALI.... Découvre cette vidéo : "DALi salvador...i n secret"...Re al Marcello cooper

marcello cooper La vidéo çi-dessus permet enfin d'entrer dans le vif du sujet -- SE SOUVENIR -- apparaissent l'atelier de Dali - sa maison intime et Gala la Muse -- au début le personnage est fantomatique - un peu comme un revenant "revenu" raconter une histoire -la sienne --- On est télétransporté sur le toit de Dali ou trone un oeuf immense puis dans l'atelier ou il est en train de se peindre avec GALA --- dans ce tableau célébre de Dali on voit un jeu de miroir - Gala tourne le dos au peintre mais est aussi en face grace au miroir -- on peut se demander ce qu'ils pouvaient se dire pendant ce genre de scéance -- parlaient ils ? écoutaient ils de la musique ? revaient ils ? peut etre entendaient ils des voix ?? dans la vidéo à la place du miroir apparait une publicité TV futuriste et UFO qui diffuse une publicité COCA COLA abstraite--- bien sur je suis dans l'exagération mais on peut se demander qui sont tous ces contacts du futur ou d'un autre ailleurs que DALI a pu avoir ??? --- bref l'interet graphique de cette vidéo est le fait d'introduire une image artificielle dans la toile --- elle en est comme régénerée -- . " Dali in secret " est une vidéo importante également parcequ'elle parle de secret celui je pense de la vie éternelle grace à la création - Dali et Gala seront vivants jusqu'à la fin du Monde tout comme la Joconde -- marcello cooper 3D PRO, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com - L'ART est La MEMOIRE PERSISTANTE par excellence .... Pour travailler sur Dali on peut evidemment se rapprocher de sa véritable histoire réelle et personnelle mais on peut imaginer aussi 1000 reves qu'il aurait pu faire et dans lequel il aurait son role à jouer --- Nous allons voir ensemble - hé oui encore une ... la vidéo suivante marcello cooper  DALI  Salvador Dali, http://marcello-cooper.e-monsite.com http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Découvre cette vidéo : LiKE...realised by Marcello cooper

marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com " LIKE " la vidéo çi-dessus est une allégorie -- Dali est seul à nouveau et se souvient de cette fille brune si chère à son coeur - elle est comme la JOCONDE --- sauf que dans son souvenir elle est rousse et le paysage derrière elle tout vert -LA CHANSON DIT " i keep your face --in memory"- et peint l'image de cette fille de mémoire- Dans cette vidéo mon Dali n'a pas la moustache - je n'ai pour l'instant pas la bonne longueur - jeune il portait sa moustache assez fine et legerement pointue puis ensuite vint l'Epoque ou il la portait plus epaisse et en pointe telle que nous la connaissons --- La caméra se trimbale d'époque en époque --- dans l'atelier je filme tout se qui passe devant la caméra et en relation avec le sujet - Dali - la Peinture - Les Pinceaux - la Peinture que l'on pose sur la Toile Vierge --- la TV n'est pas loin de la caméra - à la joconde se mélent l'image du TGV - du monstre du Loch-Ness - des visages asiatiques et meme JAMEL DEBOUZZE et MYLENE FARMER masquée--..Anachronisme Total ET forcement Surréaliste... Il y a aussi d'autres tableaux qui apparaissent et un dont l'histoire se passe il me semble en Amerique Du Nord - Le Personnage principal y est invité - Grace à l'oiseau magique il part rejoindre la fille aux cheveux roux .... Qui le transforme en ANGE ....... j'ai ecrit et interprété la chanson pour cette vidéo --- entre l'image qui n'etait pas trés bien encodée à l'epoque et le son moyennement réglé ça perd de son objectif initial mais qu'importe - Les choses sont ainsi faites --- Ce qui m'interesse avant tout dans le processus de création içi est que la caméra se libère peu à peu des contraintes du temps et de l'espace -la caméra vient de rentrer dans l'OEIL -- on est loin içi du Dali que chacun peut avoir dans la tete - le vrai sens de cette vidéo est que la créativité est partout et que souvent elle doit etre faite de bric et de broc pour exister réellemment - l'Art se doit d'etre partout et dans tout - Dali - tout comme Picasso et d'autres encore - l'a démontré pleinement --- pourquoi etre conventionnel ? - alors qu'il est possible de peindre un personnage flottant dans les airs pendant qu'un poisson aux ailes d'Argent traverse la mer avec ses pieds ... tout ceci me fait penser à l'imaginaire Jerome Bosch - Fabuleux Surréaliste du " Moyen Age " --- La création est ce qu'il y a de plus libre .... JE SUIS FOU du COCA COLA Découvre cette vidéo : je suis FOU marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com " Je suis Fou ... du COCA-COLA " pour moi une des vidéos les plus débiles et à la fois les plus géniales qu'on puisse faire --- comment interpréter la folie tout en restant cohérent ??? inspiré par la publicité de Dali ou il dit "Adorer comme un Fou le chocolat LANVIN" --- pour réaliser cette vidéo j'ai imbriqué plusieurs sequences differentes que j'ai intercalé - comme dans beaucoup de vidéo je trouve finalement qu'il y a un coté dr Jekyll et Mr hyde - une fois je suis moi une fois je suis lui --- et concrétement nous sommes d'accord pour dire que là ou il y a de la création il n'y a en fait pas de folie --- elle est absorbée dans la création elle meme --- Je pense qu'il est dangereux de faire passer Dali pour un fou car il est trés certainement le plus lucide - il est donc normal que son comportement nous semble étrange - à nous - qui sommes si peu informés .... Dans la vidéo _ Dali peint une bouteille de coca qui se transforme en véritable bouteille de coca - bon en vrai c'est moi qui aime le coca - parfois j'en boirais des litres --- à la fin on voit Dali sous les feux des projecteurs --- l'Atelier s'est transformé en FESTIVAL DE CANNES .................. marcello cooper EYES, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Marcello cooper...à GORDES 84 ..FRANCE....Provence des PEINTRES D'abord ARTISTE PEINTRE............................ dali, http://marcello-cooper.e-monsite.com http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Photobucket Découvre cette vidéo : DALi for ever ..............

dali Pictures, Images and Photos " DALI FOREVER " est une vidéo assez ancienne - le son n'est pas bon mais l'image correcte - Içi j'aborde meme si c'est trés subtil l'HUMOUR -dans le comportement-- on voit Dali gesticoter et s'animer derrière sa toile --- les mouvements sont legerement accélérés un peu cassés à la CHAPLIN - avec un coté maladroit et rentre dedans --- J'aurai pu appeler cette vidéo " le retour d'Asterix " Tellement ma moustache est immense - pour la fabriquer je me suis coupé une meche de cheveux et je l'ai façonné avec de la patience et de la laque et un séchoir - ainsi la moustache a exactement la meme couleur que mes cheveux --- je ne me sens pas de porter une moustache radar à plein temps - bon je pense que je vais y faire une petite coupe pour qu'au prochain court métrage le spectateur puisse enfin voir là ou je veux en venir ---- Dans la vidéo il y a des tableaux de Dali en mode miroir --- meme si je peux donner une explication de la 4eme dimension pour avoir utiliser ce mode il est clair qu'à cette époque je ne savais pas trop quoi faire sachant que je n'étais pas propriétaire des droits sur ce genre d'images -- au nom de la liberté d'expression j'ai pris le contrepied de me libérer de cette contrainte pour le moment - et me dire une chose qui me semble evidente c'est que DALI et son oeuvre - tous les artistes et toutes les oeuvres également- appartiennent à l'humanité --- et si Dali a peint un jour des moustaches sur la Joconde c'est pour exprimer cela --- l'oeuvre peut etre enrichie par un détail - Leonard n'y a pas pensé et Dali l'a fait .... On entend d'ailleurs de lui une phrase EXTRAORDINAIREMENTCOMPLEXEETQUIDOITVOULOIRDIREQUELQUECHOSE issue de l'emission -toujours et encore - de Denise Glaser --- le personnage içi commençait à se preciser - l'image cherchant à faire un avec le son --- Dali est dans l'atelier - il y a quelque chose d'intime - la caméra içi est au milieu - d'un coté il y a Dali - de l'autre il y a le Spectateur --- chacun voyant l'autre comme on peut voir au travers d'une serrure ..... dali Pictures, Images and Photos - WELCOME - contact ::: marcello cooper / FACEBOOK - marcello cooper  - EMONSITE, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com ARTISTE POLYCREATEUR_POLYCREATURE_ DIRECTOR / DESIGNER ... VOCALIST/SONGWRITER ......DIRECTOR --- ACTOR marcello cooper, http://marcello-cooper.e-monsite.com http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com -- ACTION - 1 / Music Player :ON - 2 / Pictures :ON - 3 / ...................... _______ Bienvenu-e-s sur DALI FAN ART BLOG - Composé de CREATIONS ORIGINALES et pour certaines - réalisées dans un cadre privé -Par TATAKAI NO.PROD.France / Marcello COOPER ----Pour visionner l'ensemble de ce site - Vous devez avoir Adobe Flash Player sur votre ordinateur - Bonne visite ........... spielberg.besson.lucasDécouvre cette vidéo : --- SALVADOR DALI

marcello cooper  DALI  Salvador Dali, http://marcello-cooper.e-monsite.com http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Tatakai NO.Prod Pictures & Musics FRANCE - & Marcello COOPER.... Merci d'etre venu me rendre visite sur ce site Dali ART Blog 2020 - Si le coeur vous en dit / n'hésitez pas à m'ecrire un mot sur le livre d'OR - accés tout en haut de la page..... Sur cette page - vous pouvez découvrir une fraction de mes créations - photos -montages- videos - beaucoup de dessins ....QQues experiences dans l'image avec une participation il y a déjà qques temps sur un film de Benoit Jacquot avec Jean Hugues Anglade . Aujourd'hui est un nouveau jour -- je travaille sur plusieurs projets et également des visuels VIDEOS NUMERIQUES HD VISUELS sur demande - également en préparation mon spectacle electro visuel l'IBIZA BOY SHOW 2020 ...special Happy Night & Fun-- dali, http://marcello-cooper.e-monsite.com http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com TOUS CEUX QUI AIMERAIENT ME RENCONTRER ........................... Découvre cette vidéo : MARCELLO

LA VIERGE DU VILLAGE DE LUMIERES EN PROVENCE & PRIERE CATHOLIQUE 1 marcello cooper EYES, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Photobucket Photobucket Içi un des premiers gifs de ma création il y a quelques années - j'ai failli l'enlever mais comme tout le reste - pourquoi pas ?? ce n'est pas le gif le plus fou que j'ai fais - mais bon pour le coup je dois une explication - hormis la qualité des images composant cet ancien gif - mon objectif prioritaire artistique était de représenter en meme temps - le devant -le derrière - le dessous - le dessus --- le proche - le loin - ..et montrer en un minimum de temps un MAXIMUM de " choses " . Il y a un coté ridicule et naif mais en approfondissant bien - peut etre pas .... Marcello painter cooper / Andy boy
.. Photobucket DALI, http://marcello-cooper.e-monsite.com http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com .. .......................................Photobucket J'ai laissé aussi sur ce blog régéneré quelques anciennes photos que j'avais mis sur mon myspace film " salvador DALI & co " il y a quelques années - La photo çi dessus a été prise peut etre en 2002 je pense lors d'un de mes premiers séjours à Marrakech - Au passage je voudrais dire que le Maroc me manque et que ce pays est à mes yeux un des plus beaux du Monde - J'y ai passé des moments extraordinaires et j'espère en passer encore et encore dans l'AVENIR --- Lors de ce voyage j'avais apporté avec moi quelques photos de mes tableaux - Je ne pars jamais en voyage sans une " cargaison " de photos - de chansons à chanter ou de vidéos à montrer - A cette époque j'ai rencontré un Artiste Peintre nommé Antonin Pollina - lui et Angèle ont été trés gentils avec moi et nous avons souvent passé avec une grande amie l'Actrice Italienne Maria Pia Ponti des moments formidables avec eux - Il m'a enseigné son art à lui sur une toile de texture " jean " blanc cassé avec une surface pas lisse - Sa peinture ? de celle qu'on applique pour peindre les murs et à laquelle on mélange du white spirit --- le produit obtenu est liquide - transformable à souhait -- elle est comme une eau sur mon pinceau --- d'habitude dans mon atelier j'utilise de la peinture acrylique en tube qui n'est pas une matière super liquide et quasi sirupeuse - du coup l'execution de la toile ne se fait pas pareil et le résultat est trés different - J'ai donc compris grace à lui l'importance de la lumière dans la toile - je ne mettais jamais posé la question jusqu'à ce moment là et dans mes toiles il y avait finalement ou pas ou plusieurs soleils avec des ombres inversés --- créer par la couleur l'idée de lumière -- nous avons peint 3 toiles ensemble et je garde en mémoire ce personnage unique et original au look ( lorsque je l'ai connu ) à la Alphonse Daudet . Marrakech et Essaouira sont pour moi une partie de mon coeur - L'Art est omniprésent au Royaume du MAROC est tout y est extraordinaire de ce coté là . Antonin a donc regardé mon book photo - Il a regardé certaines toiles et m'a dit on dirait du Pollock --- à l'époque je ne connaissais pas - en rentrant en France je me suis renseigné et effectivement dans certains moments de folie douce - j'ai eu à peindre moi aussi des lianes entremélées qui s'entrechoquent dans un brouhaha auquel on ne comprend rien ---- parfois . Voici la petite histoire --- en rentrant en France je m'amusais à faire d'Internet un trou de serrure - en agrémentant mon blog Dali de quelque chose ou quelqu'un qui n'existait pas encore - ma tete sur laquelle j'eu envie de dessiner une moustache et pas n'importe laquelle ---- Découvre cette vidéo : DALi -el Grandioso Salvador Dali creando decorados para un ballet Pictures, Images and PhotosU.F.O Message By Marcello cooper
< .. .. .. .. marcello cooper
--PRIERE & PEINTURE
marcello cooper, http://dali-salvador-marcellocooper.e-monsite.com Dali est un personnage de cinéma. Mégalomane, égocentrique, l’Espagnol adore se mettre en scène. Ses moustaches sont devenues un symbole universellement reconnaissable, tout comme l’accent avec lequel il clamait “Jé soui fou… dou chocolat Lanvin !” dans un spot de publicité. Pas de doute, Dali était taillé pour le cinéma. Pourtant, si certaines collaborations, derrière la caméra cette fois, sont connues (Disney, Hitchcock), la relation qu’entretenait l’inventeur des montres molles avec le grand écran fut riche et ambiguë. La réduire à une simple collaboration ponctuelle et unilatérale serait plus que réducteur, puisque c’est bien le cinéma qui permit à Dali de se bâtir une oeuvre. Lire la critique de l’exposition ‘Dali & Film’ La fascination cinématographique Madrid Suburb, 1922-23, (c) DR Salvador Dali fait partie de la première génération d’artistes à grandir avec le cinéma. Et le cinéma a tout pour lui plaire. Farouche opposant à l’élitisme et à la bourgeoisie, Dali prône une consommation culturelle de masse que même “les enfants et les sauvages” doivent comprendre, un art superficiel qu’il nomme “anti-art”. Le peintre aime les films muets. L’expressionnisme allemand le marque très visiblement, dès ses premières peintures. A ce titre, les quatre tableaux madrilènes qui introduisent l’exposition sont marqués par son récent visionnage du ‘Cabinet du docteur Caligari’ (1920). Les émotions et les sentiments transpirent d’un décor déformé et personnifié ; quant au contraste entre un noir majoritaire et un jaune lumineux, il obéit à la lettre aux critères du genre. Pour un peu, on se croirait face à un dessin préparatoire d’un décorateur de Wiene ou Murnau. Mais ce que Dali apprécie particulièrement, ce sont les comédies américaines d’Harry Langdon, Charlie Chaplin ou, surtout, de Buster Keaton, dont le chapeau, “objet industriel pur, poétique et dansant par excellence” , devient symbole de l’anti-art. Cette admiration déteint sur les Marx Brothers - particulièrement sur Harpo, le personnage muet de la bande et donc le préféré de Dali - pour lesquels l’Espagnol écrira un scénario en 1937 : ‘Salade de girafes à cheval’ (ensuite nommé ‘La Femme surréaliste’). Scénario qui ne sera jamais adapté. C’est par ses amitiés que Dali va venir au grand écran. Etudiant, il rencontre Federico Garcia Lorca et Luis Buñuel. Les échanges de ce talentueux trio vont déterminer l’orientation artistique de Dali. Grands amateurs de comédies américaines également, Lorca et Buñuel le suivent dans ses questions sur le réalisme, la photographie et le cinéma. “Je suis artificiel. C’est l’apparence des choses qui me fascine le plus”, explique Dali dès 1927. “La force et la poésie du cinéma, comme celle de la photographie, réside précisément dans le naturel de cette merveilleuse reproduction.” Sa peinture traverse alors une crise : il passe d’un trait hyperréaliste (‘Portrait de Luis Buñuel’, 1924) à des compositions abstraites (‘Composition abstraite’, 1928), allant jusqu’à intégrer des matériaux (sable, coquillages…) à ses toiles pour mieux toucher la réalité. Dali tâtonne, peine à situer son art par rapport à la photo et au cinéma. Il lui faut prendre le taureau par les cornes - tradition espagnole - et s’attaquer frontalement au cinéma. Le fossé hollywoodien Dali aurait-il approché le cinéma s’il n’avait pas connu Luis Buñuel ? Difficile de l’affirmer, tant cette collaboration, qui accouchera de deux chefs-d’oeuvre - ‘Un chien andalou’ (1929) et ‘L’Age d’or’ (1930) - fut finalement la seule que Dali parvint à mener à terme. Et encore : Buñuel choisit pour ‘L’Age d’or’ de se passer de la plupart des idées de son ami, faisant de ce film un travail plus personnel. “Je fus terriblement déçu d’être écarté, raconte Dali. Le film n’était plus qu’une caricature de mes idées.” Ces deux oeuvres mises à part, que peut-on retenir de la production dalinienne ? Sa participation à la scène du rêve dans ‘La Maison du docteur Edwardes’ (‘Spellbound’) d’Alfred Hitchcock est la plus marquante - même réduite à 3 minutes (ci-contre). La folie, l’absence de logique et l’imagerie de l’inconscient sont brillamment rendues par un Dali qui a bénéficié d’une grande liberté dans ses choix esthétiques. Mais alors que ce travail, très exposé, aurait dû lui ouvrir les portes d’Hollywood, l’Espagnol peine à rebondir. Des collaborations avec les Marx Brothers, Fritz Lang ou Walt Disney, de son scénario original de ‘Babaouo’, il ne reste rien, ou presque. Si ‘Destino’, son projet débuté en 1946 avec le père de Mickey Mouse, est visible à l’exposition - après son passage à ‘Il était une fois Walt Disney’ au Grand Palais - c’est uniquement parce que l’informatique a permis de recréer 7 minutes de ce projet visuellement très réussi. Parti à Hollywood avec l’ambition d’y imposer le surréalisme (il écrit des lettres à André Breton pleines d’espérance à ce propos), Dali s’est heurté à la machine hollywoodienne. Provocateur, explicite, ouvertement sexuel, anticonformiste et porté sur des sujets équivoques (rêve, inconscient…) l’art de Dali est à mille lieues du conformisme en vigueur. La violence outrancière de ‘Un chien andalou’ et la provocation de ‘L’Age d’or’, longtemps interdit d’ailleurs, n’ont pas leur place à Los Angeles. Son tableau représentant l’enfant star Shirley Temple en Sphinx carnivore entouré de squelettes fraîchement dévorés symbolise ce cinéma américain omnipotent et industriel, dans lequel la folie d’un Dali ne peut se nicher . Sans parler des producteurs impatients, pour lesquels les mois de travail du peintre et ses émoluments semblent, pour le coup, surréalistes. Dire que le cinéma a eu un coup de foudre pour Dali est donc exagéré. La réciproque est également inexacte. “Je ne crois pas que le cinéma puisse devenir une réelle forme d’expression artistique. C’est une forme d’art secondaire, car trop de gens sont concernés par sa réalisation.” Impossible, sans un Buñuel acquis à sa cause, de faire aboutir ses projets sur grand écran. Pour Dali, rien ne remplace la sincérité et la brutalité de la peinture, qui ne demande qu’un oeil et un pinceau. Sans s’arrêter sur la carrière de Dali au cinéma, concrètement limitée, l’exposition ouvre des perspectives sur l’évolution de son oeuvre picturale en fonction des travaux cinématographiques du peintre. Au-delà des clins d’oeil au 7e art présents dans ses toiles, des portraits de Jack Warner ou de Laurence Olivier, le cinéma a radicalement changé le travail de l’artiste catalan. Plaisirs illuminés, 1929, “Les films nous proposent un langage tout fait, constant, prodigieusement limité. Ce langage est un premier miracle. Sa manière de fonctionner en est un second.” S’il a été déçu par la lourdeur du système hollywoodien, Dali reste impressionné par les facultés de ce nouveau média, et avant tout par ses facultés techniques. Si la perfection du réalisme l’intéresse toujours autant, elle est utilisée d’une nouvelle manière désormais : le peintre agit comme l’oeil de la caméra, et associe des choses sans autres connections que celles de l’inconscient. Fasciné par la nature fragmentaire de l’expression filmique, Dali abandonne les formes stables de l’immobilité photographique. Tout simplement, il adapte à la toile le principe du montage. Au lieu de couper la bande aux ciseaux, Dali fait se côtoyer sur un tableau plusieurs objets, plusieurs scènes fragmentées, quand ce n’est pas plusieurs écrans qui rappellent ouvertement le cinéma . Il a enfin trouvé le moyen d’exprimer son univers abstrait et inconscient. Le Premier Jour du printemps, En plus du montage, le cadrage l’a beaucoup marqué. Prosaïquement d’abord : ses toiles s’agrandissent. S’élargissent. Leur forme s’apparente à un grand écran et gagnent en dramatisation. Dans leur composition, on constate une émergence des panoramas. Alors que le cubisme avait mis de côté la perspective, Dali la remet au goût du jour. Mieux : avec emphase, il l’exagère, la caricature presque en mettant en valeur les points de fuite et en multipliant les droites interminables. La profondeur de champ devient démentielle, infinie, l’horizon semble inaccessible, les ombres s’étirent et l’espace prend une amplitude immense, vertigineuse. Un jeu s’installe d’ailleurs avec cet horizon, tantôt médian et très froid (‘Le Premier Jour du printemps’, ci-contre), tantôt si haut que le ciel disparaît presque, créant une atmosphère oppressante. Dali va même jusqu’à supprimer cet horizon dans le troublant ‘Ossification matinale du cyprès’. Grande Tête de dieu grec, 1946, De même, en écho aux gros plans et aux oppositions premier plan/arrière-plan dont l’Espagnol est très friand, on retrouve dans ses peintures tout un jeu sur la taille des objets, gigantesques ou miniaturisés, lointains ou massifs, mêlant les échelles incompatibles. Se développent également les jeux d’optique, superpositions ou autres effets de transparence que Dali tient directement de son expérience filmique. ‘Grande tête de dieu grec’ (1946) ( toile qui prépare le dessin animé ‘Destino’), comme ‘L’Homme invisible’ (1930), est une oeuvre qui joue sur l’association de plusieurs entités indépendantes pour en former une nouvelle, cohérente. Ces jeux sont l’adaptation de techniques éprouvées par Dali dès les films de Buñuel. D’autres procédés typiquement cinématographiques parsèment désormais les productions daliniennes, à l’image de cette ombre projetée au premier plan (‘Plaisirs illuminés’), comme si elle appartenait au spectateur, qui est une ficelle classique du cinéma pour créer le suspense ou la menace, depuis l’expressionnisme allemand des années 1920 jusqu’aux films noirs américains des années 1940. Un avant et un après-cinéma Grâce à ‘Chaos et création’ (1960), Dali est considéré comme le premier artiste vidéo. Ce n’est pourtant pas avec une caméra que l’on peut le plus justement appréhender les rapports entre Dali et les films, mais bien au vu de son oeuvre picturale. Avant 1927, le travail de Dali dans la peinture était différent de son travail filmique. Après ‘Un chien andalou’, qui fait entrer Dali dans le mouvement surréaliste, il n’y a plus qu’un seul et même art, qui se décline sur plusieurs supports. Son rapport même à l’art en est changé. Finalement, c’est son expérience cinématographique qui lui a permis de se forger une vision picturale. Une vision originale et unique, qui fait qu’encore aujourd’hui, même un néophyte reconnaît Dali du premier coup d’oeil. Et a, sans comprendre pourquoi, envie de dévorer du chocolat Lanvin. J'espère que vous avez passé un excellent moment sur cette page - N'oubliez pas de laisser un message si le coeur vous en dit dans le LIVRE D'OR --- tout en haut du blog --- et liens pour circuler entre les divers sites ---- A BIENTOT http://marcello-cooper.e-monsite.com marcello cooper photo dali3_zps175904ea.png

Date de dernière mise à jour : 16/09/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site